Nos Partenaires

Un grand nombre de partenaires soutiennent l’action de Cacao Péi car ce projet est avant tout, collectif et coopératif : il est tourné vers le développement de notre territoire.

Parmi les soutiens locaux, nous pouvons citer : La Région Réunion, Le Conseil Départemental, l’ARMEFLHOR,  la ville de Saint Denis, La ville de Sainte Suzanne, Saint-Philippe, Saint Joseph, l’Alefpa, Le CIRAD, le PNR, La Chocolaterie Encuentro,   l’Association Française de l’Agroforesterie,  sans oublier les associations et planteurs qui nous rejoignent autour d’un projet global ambitieux.

L’ALEFPA

Logo_officiel_Allefpa

L’Association Laique pour l’Education, la Formation, la Prévention et l’Autonomie  (ALEFPA) est partenaire de Cacao Péi. En effet, une convention a été signée entre les 2 associations afin que l’ALEFPA apporte son expertise dans l’entretien des pépinières. Ce partenariat permet à Cacao Péi de disposer de plants parfaitement préparés avant leur mise en plantation.

Le CIRAD

logo_cirad

Le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement  (le CIRAD) est le partenaire qui apporte à Cacao Péi toute l’expertise technique nécessaire dans le domaine du cacao (itinéraire technique, tests organoleptiques -via le laboratoire d’analyse sensorielle de St Pierre-, les analyses de sol pour les planteurs adhérents  -via le centre d’étude de St Denis-, conseils divers, ..).  Grâce à ce partenariat et à l’accord-cadre conclu en 2019 entre Le Cirad et Cacao-Péi, les intervenants du projet de Cacao Péi peuvent bénéficier d’un support d’excellence. La filière dispose ainsi des meilleurs atouts.

Le Parc national de la Réunion

Le Parc national de La Réunion, créé en mars 2007 a pour missions la connaissance, la protection et la valorisation des patrimoines naturels, culturels et paysagers du territoire, ainsi que la sensibilisation et l’appui au développement durable. Depuis 2010, le Parc national est aussi le gestionnaire du Bien naturel des « Pitons, cirques et remparts de l’île de La Réunion »  inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

En matière d’agriculture, la Charte du Parc national ambitionne de conforter les activités agricoles et de valoriser les produits locaux. L’action de l’établissement vise notamment à appuyer la diversification agricole et le développement rural par les filières patrimoniales, basées sur des systèmes de production agro-écologiques, une transformation locale et une valorisation agro-touristique des différents terroirs. (suite…)

L’ARMEFLOR

L’Association Réunionnaise pour la Modernisation de l’Economie Florale et HORtycole a les missions suivantes :

  • Etudier les problèmes techniques, économiques et humains liés au développement et au progrès des filières fruitières,  maraîchères et horticoles à la Réunion ;
  • Elaborer et mettre en œuvre les expérimentations nécessaires aux professionnels ;
  • Suivre le bon déroulement des programmes d’expérimentation ;
  • Coordonner l’activité des divers organismes qui interviendront dans le cadre de ces programmes et de proposer toutes mesures utiles à cet effet ;
  • Transférer et diffuser les résultats et solutions obtenus ;
  • Dispenser des formations professionnelles aux agriculteurs, aux salariés et aux techniciens agricoles ;
  • Apporter une expertise sur les productions fruitières, légumières et Horticoles à la Réunion et plus largement dans le cadre de coopérations ou de partenariats ;
  • Développer les coopérations régionales, interdoms, nationales et internationales

C’est tout naturellement que Cacao Péi a pensé à l’expertise de  l’Armeflhor pour porter l’étude de Faisabilité sur la filière cacao/chocolat bio.